Quartz

Le Quartz dans la nature

Le Quartz se présente soit sous la forme de grands cristaux incolores, colorés ou fumés, soit sous la forme de cristaux microscopiques d’aspect translucide.

Le nom de « Quartz » désigne un groupe de minéraux avec la même composition chimique et des propriétés physiques semblables. L’origine du terme est sans doute le mot saxon « Querklufterz » pour « veine de minerai transversale ». Une autre origine possible du terme « Quartz » est le mot slave pour « dur ».

Le Quartz est l’un des minéraux les plus abondants sur terrre et représente environ 12% de la croute terrestre.

 

Le Quartz dans l’histoire

Dès les débuts de l’humanité, on trouve des preuves de l’utilisation du Quartz, d’abord en tant que matière première pour des outils, grâce à sa dureté. Il fut utilisé pour produire des couteaux, des pointes de flèche ou encore des pierres à feu.

Le Quartz joue un rôle important dans les croyances et les pratiques magiques ou chamanistes de nombreux peuples primitifs (Aborigènes d’Australie, Négritos de la péninsule Malaise, Amérindiens…). Généralement considéré comme d’origine céleste, le quartz confère leur pouvoir aux chamans. Divers mythes font référence à des lieux surnaturels tapissés de cristaux, ou à un trône de cristal utilisé par l’Être suprême. D’autres traditions évoquent le pouvoir magique de voler conféré par le cristal de roche. Le quartz lui-même est parfois considéré comme de la «lumière solidifiée». Une trace de ces croyances s’est maintenue dans certains contes traditionnels européens tels que « la montagne de cristal » et certains contes de Grimm, évoquant une «montagne de verre» ou de cristal.